Recherche avancée
visiter
3514
Date de mise à jour: 2012/03/15
Condensé de la question
Avons-nous un jugement au sujet de la deuxième occupation ? Où alors avoir un deuxième boulot de manière générale s’assimile à une forme d’attrait pour le bas monde ?
Question
Avons-nous un jugement au sujet de la deuxième occupation ? Où alors avoir un deuxième boulot de manière générale s’assimile à une forme d’attrait pour le bas monde ? S(il vous plait apporter quelques éclaircissements.
Résumé de la réponse

Du point de vue islamique il n’y a aucun problème à avoir un travail ou plus d’une occupation. L’islam condamne plutôt l’attrait et l’attachement pour les choses du bas monde et l’éloignement de la spiritualité et de l’au-delà. Ce genre de chose arrive souvent même quand on n’a qu’un seul boulot. On voit souvent des gens qui n’ont qu’un seul travail très peu rémunéré mais qui s’attache plus aux choses du monde. Et de l’autre coté certaines personnes disposent de plus de capital mais ne manifeste pas un tel attachement. Il faut surtout préciser que si quelqu’un ne parvient pas à répondre aux besoins – dans la limite du raisonnable – avec une seule occupation et qu’il n’arrive pas à pourvoir aux besoins quotidiens de sa famille avec ce revenu, il est nécessaire et même obligatoire qu’il pense à se trouver un deuxième boulot.

Rappelons quand même qu’avoir deux occupations officielles, c’est-ç-dire occuper deux postes officiels est contraire à la loi et aux règlements du pays. Si le deuxième boulot pousse l’homme à ne plus bien accomplir le devoir du premier boulot, il n’est pas permis de l’avoir. De même si en occupants deux fonctions l’homme n’arrive plus à s’occuper de l’éducation de ses enfants et des affaires familiales, il lui est interdit de prendre un deuxième boulot. Donc avoir deux boulots pour plus de revenu ne doit pas compromettre les questions principales car il est évident qu’une telle attitude risque entrainer des conséquences irréparables. C’est pour cela que l’imam Hossein dit : « J’ai demandé à mon père l’état du domicile du prophète et il me répondit : rentrer chez lui dépendait de lui et quand il revenait à domicile il répartissait son temps en trois. Une partie du temps réservée à son entretien avec Dieu. Une partie avec la famille et l’autre pour lui-même… »[1]

 


[1] Sounanou Nabi (ç), Allamah Mohammad Hossein Tabataba’i, vol 1, p 15, 19, traduction persane de Mohammad Hadi Faqihi, Librairie islamique de Téhéran, 7ème impression, 1378 hégire solaire.

 

Q traductions dans d'autres langues
commentaires
nombre de commentaires 0
S'il vous plaît entrez la valeur
exemple : Yourname@YourDomane.ext
S'il vous plaît entrez la valeur
S'il vous plaît entrez la valeur

catégorie

Random questions

populaire