Recherche avancée
visiter
2759
Date de mise à jour: 2011/10/22
Condensé de la question
quel est l'avis de l'Ayatollah Hadavi Tehrani à propos du Khoms en cas d'inflation?
Question
quel est l'avis de l'Ayatollah Hadavi Tehrani à propos du Khoms en cas d'inflation? Si quelqu'un paye le Khoms de ses avoirs par exemple la personne achète une maison ou toute autre chose et après quelques années, il la revend même si la valeur réelle de cette chose n'a pas augmenté, la valeur en Rial augmente à cause de la chute du rial et non de la valeur de la chose en question. Mais, étant donné que la valeur des avoirs est évalué en fonction du rial ou de la monnaie d'un pays, ses avoirs ont augmenté et il doit verser le khoms par rapport à la quantité qui a subit une augmentation de la valeur monétaire. Ma question est de savoir si au lieu de calculer la valeur des avoir par rapport à la monnaie de l'Iran, on peut le faire en fonction de la valeur de la monnaie d'un autre pays, comme la devise des pays ou en or?
Résumé de la réponse

la réponse de l'Ayatollah Mahdi Hadavi Tehrani sur cette question se présente comme suit: si on utilise l'argent sur lequel le Khoms été extrait pour l'achat de quelque et qu'après un bout de temps le prix de cette chose augmente, dans ce cas cette chose ne peut compter parmi l'approvisionnement et si e prix a augmenté avant l'inflation le Khoms s'applique sur la quantité qui s'est augmentée en fonction du tarif de l'inflation. Donc si quelqu'un l'argent provenant du Khoms pour s'acheter une maison, sans utiliser cette maison comme lieu d'habitation ou comme domicile et que la maison connait une augmentation 50% avec le taux d'inflation de 20 % par exemple, le Khoms s'applique sur les 30 % ensuite. Le taux d'inflation ici dépend du critère d'ordre général qui se fixe à ce moment ce taux doit respecter les conditions de temps et de lieu. Ainsi, une maison qui a été achetée à Téhéran ne peut pas s'évaluer par exemple avec e dollar et qu'on se mette à procéder au Khoms là-dessus. Pour en savoir plus sur les avis des autres guides en ce concerne cette question, nous avons reçu une réponse à partir d'un bureau: le bureau de l'Ayatollah Safi Golpaygani:

Les critères de chute et d'augmentation doivent s'évaluer en fonction du prix de la chose c'est-à-dire la monnaie et la devise les plus courantes sur le marché et on ne peut évaluer les avoirs par rapport à l'or

Le lien du site les réponses (code 2)

Réponse détaillée
Cette question n'a pas une réponse détaillée.
Q traductions dans d'autres langues
commentaires
nombre de commentaires 0
S'il vous plaît entrez la valeur
exemple : Yourname@YourDomane.ext
S'il vous plaît entrez la valeur
S'il vous plaît entrez la valeur

catégorie

Random questions

populaire