Recherche avancée
visiter
6401
Date de mise à jour: 2008/09/19
Condensé de la question
En fonction des versets 78 et 79 de la Sourate Nisaa, est ce à Dieu qu’on attribue les maux ou à l’homme ?
Question
Dans les versets 78 et 79 de la Sourate Nisaa, il y a des sont mentionnées. Dans le premier verset, on dit que tous les maux et les biens viennent de la part de Dieu or dans le verset suivant, on dit que les maux viennent de l’homme finalement de qui viennent les maux ?
Résumé de la réponse

On peut expliquer ces versets de plusieurs manières :

1- Dieu est le créateur de tout mais, les maux et les turpitudes c’est-à-dire les choses qui empêchent la perfection ne sont que des choses inexistantes, raison pour laquelle on ne peut pas les créer. Mais, comme face aux créatures de Dieu ce mal se manifeste, on peut attribuer les maux à Dieu.

Par ailleurs, Dieu ne manque pas d’exprimer la perfection de son existence quelque part. Mais c’est l’homme qui certains cas avec sa propre volonté qui éloigne de lui la capacité d’accepter cela. Raison pour laquelle le mal se produit où la créature a manqué elle-même de devoirs. Donc on peut attribuer les maux et les biens à Dieu.

2- En d’autres termes, étant donné que nous a pourvu le pouvoir d’action, tout ce qui se produit se rattache à Dieu. D’autre part, c’est l’homme qui avec sa propre volonté engendre la perversité parmi les créatures de Dieu. Raison pour laquelle les maux lui sont attribués. Et comme c’est avec la grâce de Dieu que le bien est fait, ce bien est attribué à Dieu.

3 – Dans les hadiths, l’allusion faite aux biens et aux maux dans les versets visent ceux que Dieu présente sans aucun rapport avec les actes de ses créatures. Et dans le 2ème verset, ce sont les maux et les biens qui se produisent à la suite des actes des hommes.

Réponse détaillée

La présence des deux versets placés simultanément avec une telle contradiction aussi évidente montre que le coran expose quelque chose. En regardant bien le contenu des versets, on trouve quelques points dont chacun peut séparément nous permettre de répondre à la question posée :

1 – A partir des versets coraniques, nous comprenons que toutes les choses mêmes celles qui selon nous apparaissent comme les maux sont crées par Dieu.[1] Et Dieu a créé chaque chose bien et de la meilleure des manières.[2] Tout ce qui est dans l’univers appartient à Dieu et l’existence de chaque chose est un bien pour celle-ci. Mais, les maux viennent du néant et n’appartiennent à la classe sociale de Dieu. En principe, quand on parle du mal ou des mauvaises choses, cela fait allusion aux choses qui sont contraires au but et aux idéaux suprêmes de l’existence. Donc étant donné que tous les êtres sont créés par Dieu, on peut attribuer à Dieu les maux et les irrégularités qui proviennent des actes des créatures et des relations qu’elles entretiennent. C’est exactement ce qu’on développe en haut dans les versets. Mais d’autre part, les irrégularités et le mal se produisent quelque part où Dieu a décidé de ne rien faire par rapport à la perfection de l’existence d’un être. Et vue sa miséricorde immense, Dieu n’a en aucun cas manquer de procurer du bien et de la clémence. En moins que les gens n’aient pas la capacité de recevoir ce qu’il leur octroi. Comme c’est l’homme ou fait disparaitre ces qualités pour accepter les bienfaits de Dieu, on peut alors dire que les biens viennent de Dieu et que les mauvaises proviennent de l’homme qui en manquant à son devoir se montre personnellement incapable d’accepter la miséricorde divine. C’est ce que signifie le 2ème verset.[3]

2 – Vue sous un autre angle, on peut dire que le verset fait allusion au fait que tous les évènements de l’univers y compris nos actes et nos faits  bien ou mauvais sont d’un point de vue liés à Dieu car c’est lui qui nous a donné le pouvoir, la liberté et la volonté. Mais en même temps, nous sommes responsables de nos actes et cela provient de notre existence car c’est notre volonté et notre libre arbitre qui déterminent l’acte ou le geste. Raison pour laquelle nous sommes responsables de nos actes et si nous disons que nos actes viennent de Dieu, c’est dans ce sens qu’il ne nous enlève pas la responsabilité pour que cela aboutisse au prédéterminisme absolu.

C’est pour cette raison que lorsqu’on dit : «les bienfaits et les maux viennent de la part de Dieu » cela fait allusion à ce côté actif de Dieu par rapport à toute et lorsqu’on dit : «le mal vient de vous » cela veut dire que c’est nous qui avec notre propre volonté commettons des choses.[4]

3 – L’autre interprétation qu’on peut trouver à ces deux versets et qui ressortent des traductions des Ahl-ul-bayt (as)[5] est que le bien et le mal sont définis dans le coran de deux manières :

La première définition du bien  et du mal est qu’ils sont rattachés à la liberté d’action de l’homme. Par exemple, certaines maladies ou le bien être.

La deuxième signification qui découle des actes de l’homme et qui est à l’origine de la punition ou la récompense  se produit ici c’est-à-dire la source de ces maux vient d’un certain conflit et mutation. Le bien et le mal dans le premier verset renvoie au premier sens et le bien et le mal dans le premier verset revient au 2ème sens. Pour en savoir plus, consultez le thème comment attribuer les maux à Dieu, question 27889 site 3237.

 


[1] - Sourate An’am: 101.

[2] - Sourate Sajda : 7.

[3]  - Extrait d’Al Mizane fi Tafsir AL Qor’an de Mohammad Hossein Tabataba’I, traduction de Sayyed Mohammad Baqir Moussawi Hamdani, vol 5, page 10, les éditions islamiques Jamiatoul Moudarissine du séminaire islamique, Qom, 1417.

[4]  - Extrait de Tafsir Nemouneh, Nasir Makarim Shirazi, vol 4, page 22, Darul Koutoub ul islamiyya, Téhéran, 1374 hégire solaire.

[5] - Tafsir Qomi, Ali ibn Ibrahim Qomi, vol 1, page 144, Les éditions Darul Kitab, Qom 1404 hégire lunaire.

 

Q traductions dans d'autres langues
commentaires
nombre de commentaires 0
S'il vous plaît entrez la valeur
exemple : Yourname@YourDomane.ext
S'il vous plaît entrez la valeur
S'il vous plaît entrez la valeur

catégorie

Random questions

populaire