Recherche avancée
visiter
5316
Date de mise à jour: 2012/01/07
Condensé de la question
Comment fut-elle la méthode de propagation ?
Question
Comment fut-elle la méthode de propagation ?
Résumé de la réponse

La propagation signifie de véhiculer, de transmettre un message. Eu égard au fait que la mission des prophètes de Dieu, y compris le noble prophète de l’Islam consistait à guider les gens des obscurités vers la lumière, la propagation de l’Islam, considérée comme un moyen de transmettre le message de Dieu à Ses créatures, est d’une importance primordiale. S’agissant des méthodes de propagation de l’Islam, l’on peut les répartir en trois catégories, orale, écrite et pratique. Et chacune de ces méthodes a diverses formes. La méthode orale ( Kalalami, linguistique), est composée de discours, de débats, de cérémonies de deuils et du principe visant à recommander le bien et interdire le mal. La méthode écrite se compose, elle-aussi, de divers types, dont les lettres, les messages, et les invitations écrites. Et la méthode pratique aussi comporte de diverses sortes que nous allons développer plus tard.

Réponse détaillée

La propagation signifie de véhiculer, de transmettre et de faire parvenir un message par le biais des outils appropriés et efficaces. Tout au long de l’histoire, toutes les écoles et tous les individus, dont l’objectif consistait à transmettre un message aux autres, ils ont utilisé diverses méthodes et multiples outils pour le faire. Dans le monde d’aujourd’hui aussi, la propagande se fait, à une vaste échelle pour attirer les gens vers diverses idées et convictions. Les protagonistes des écoles cherchent à s’en servir pour familiariser les gens avec leurs idées et convictions et à les rallier à leur cause.

Eu égard au fait que la mission de l’Islam, la dernière et la plus complète religion, est une mission universelle et éternelle, il est, extrêmement, important de procéder à la propagation pour permettre aux gens de se familiariser avec les prescriptions et les connaissances divines. Cela permet, également, d’annoncer des bonnes nouvelles aux gens et  de leur donner des avertissements. L’Islam est la religion de guidance. La valeur essentielle consiste à guider les gens, car, sans une telle guidance et tant que les gens ne sont pas familiers des objectifs, des connaissances et des enseignements de l’islam, il est impossible de les guider.

En Islam, les méthodes de propagation se divisent en trois catégories, orale, écrite, et pratique.

1-             la méthode orale est très diversifiée et elle est composée de discours, de semons, de l’appel à la prière, des invocations, des récitations des versets lumineux du noble coran, de l’organisation des cérémonies pendant les fêtes et les deuils, les débats ( questions-réponses), le fait de recommander le bien et d’interdire le mal.

2-             La méthode écrite  qui se fait par :

A. Les versets du coran :

Les versets lumineux du noble coran, en tant qu’un ouvrage écrit, ont été, toujours, à la portée de tous les humains. Ils sont d’une valeur particulière et extraordinaire pour guider les humains ce à quoi, nous assistons, à ne point en douter, de nos jours aussi. Dans le noble coran, nous lisons : «  Ô gens du Livre! Notre Messager (Muhammad) vous est certes venu, vous exposant beaucoup de ce que vous cachiez du Livre, et passant sur bien d'autres choses! Une lumière et un Livre explicite vous sont certes venus d'Allah !  Par ceci (le Coran), Allah guide aux chemins du salut ceux qui cherchent Son agrément. Et Il les fait sortir des ténèbres à la lumière par Sa grâce. Et Il les guide vers un chemin droit ». 1[1]

B. De précieux hadiths relatés du prophète (que le salut de Dieu soit sur lui et sur ses descendants) et des Imams Infaillibles (bénis soient-ils).

C. L’envoi des lettres. Dès les premiers jours, le noble prophète de Dieu, que le Dieu le bénisse, lui et les siens, commença à écrire pour lancer des invitations à l’adoration de Dieu unique. L’exemple en est la lettre que le vénéré prophète envoya au roi d’Abyssinie, Négus. Après le traité de paix de Houdaybia et après s’être assuré de la cessation des agressions de la part des mécréants, le noble prophète (SAW), réalisa l’idée de la propagation de l’islam en dehors de Hedjaz. Il envoya des émissaires et écrivit des lettres pour appeler tous au monothéisme et à l’acceptation de l’Islam. Cette invitation élargie se poursuivit jusqu’à la fin de la vie du noble prophète(SAW).   Il écrivit ces lettres, très particulièrement, aux rois, aux autorités religieuses chrétiennes et aux chefs de célèbres tribus.   2[2]

3- La propagation pratique : L’Islam a donné une très grande importance à cette méthode. Le noble coran dit : «   Commanderez-vous aux gens de faire le bien, et vous oubliez vous-mêmes de le faire, alors que vous récitez le Livre? Etes-vous donc dépourvus de raison ». 3[3] « Dans un autre verset du noble cora, aussi, nous lisons : «   Ô vous qui avez cru! Pourquoi dites-vous ce que vous ne faites pas? ». 4 [4]

Le vénéré Imam Sadeq, que la paix et la bénédiction de Dieu soit sur lui, dit : «  Invitez les gens à la religion avec un langage autre que celui de la religion. 5[5] le noble prophète de l’Islam, que Dieu le bénisse, lui et les siens, ainsi que les Imams infaillibles (bénis soient-ils), se servirent de cette méthode pratique ô combien importante. Car pour que la parole laisse ses effets, son auteur doit appliquer ce qu’il dit. En outre, les capacités du noble prophète et des Infaillibles en miracles et en prodiges de quoi les autres étaient incapables, furent une autre méthode très efficace poussant les gens à se convertir à l’Islam. A cela s’ajoute, également, des points précis et des conditions qui devront être respectés, dans l’optique de l’Islam,  pour que la méthode pratique soit de plus en plus efficace et aboutisse au développement et à l’élargissement de l’Islam. Nous en mentionnions quelques-uns ci-dessous :

1. l’importance du lieu de propagation :

La propagation des questions religieuses et des prescriptions divines doit se faire dans des lieux appropriés pour qu’elle laisse ses effets, tel qu’il faut, sur les gens. Le noble prophète de l’Islam, que Dieu le bénisse, lui et les siens, choisissait la période des rituels du Hadj pour transmettre le message de Dieu et inviter les gens à l’Islam. Le vénéré Imam Hussein (béni soit-il), avant son départ pour Karbala, il resta quelques mois à la Mecque pour que les pèlerins arrivent et leur explique sa mission, tout en dénonçant les crimes commis par Yazid. C’est après la transmission de ce message aux gens que le vénéré Imam Hussein se mit en route vers Kufa et Karbala.

Le vénéré Imam Sadeq (béni soit-il), s’arrêta, dans le désert d’Arafat, et s'adressant à une foule immense de pèlerins, et dit : «  O Gens, le prophète fut votre leader, après lui, ce fut Ali, suivi de Hassan et de Hussein, d’Ali Ibn al-Hussein, de Mohammad Ibn Ali. Et maintenant, je suis votre leader ». 6[6]

Des endroits comme la Mecque et la mosquée sont convenables à la propagation. Tout au long de l’histoire, la mosquée et la chaire  furent en complémentarité. Le messager de Dieu(SAW), dit : «  Aucun groupe ne s’assoit dans l’une des mosquées, alors qu’il lit le livre de Dieu et l’étudie entre eux, à moins que la sérénité s’abatte sur eux et que la bénédiction leur envahisse ». 7 [7]

2. le temps de propagation :

Le choix d’un temps propice à la propagation est un facteur important pour qu’elle soit efficace. Il suffit de passer en revue les versets ainsi que les invocations faites par les Infaillibles pour se rendre compte que le temps joue un rôle efficace dans les activités, en particulier, les méthodes de propagation. Dans le noble coran, Dieu dit : «  Nous l’avons certes, fait descendre (le Coran) pendant la nuit d’Al-Qadr ». 8[8] Le choix de ce temps pour la descente du Coran redouble son importance. Car, la nuit d’Al-Qadr ( la valeur, la détermination), se situe dans le meilleur moment, c'est-à-dire le mois béni de Ramadan. Trois ans après l’avènement à la prophétie du messager de Dieu( SAW), le verset suivant fut révélé : «  Expose donc clairement ce qu’on t’a commandé et détourne-toi des mécréants ». 9[9] La révélation de ce verset, après trois ans, indique qu’auparavant,  le temps n’était pas propice et les conditions n’étaient pas réunies pour l’annonce publique de l’invitation à l’islam et le détournement des polythéistes et des mécréants.

A l’époque où les mécréants Qurayshites empêchent le messager de Dieu(SAW), d’accomplir sa mission, ce dernier fréquentait, durant les mois sacrés, les souks d’Okaz, de Majinna, et de Dhi Majaz pour inviter les gens à l’Islam. 10[10] Car, la guerre et l’effusion furent interdites durant les mois sacrés et le prophète ne risquait pas sa vie.

3. le commencement de toute activité par le nom de Dieu :

Etant donné le fait que le succès de toute activité dépend de la volonté de Dieu ; il faut entamer toute activité en prononçant le nom de Dieu. Il en est ainsi pour la parole. La parole, débutée avec le nom de Dieu, va droit au cœur des gens et laisse sur eux un effet positif. Le premier ordre que le prophète (SAW), reçut de la part de Dieu, c’est de commencer son message  et sa parole par le nom de Dieu : «Lis, au nom de ton Seigneur qui a créé ». 11 [11]

4. La connexion à la révélation de Dieu :

La parole de l’homme n’est jamais exempte de défaut et d’erreur, à moins quelle soit liée à la révélation divine. Le missionnaire doit s’appuyer sur ce que Dieu, le Très-Haut fut révélé à Son messager, qu’est le chemin droit, sinon il peut y avoir le risque de déviation. «  Tiens fermement à ce qui t’a été révélé car tu es sur le droit chemin ». 12[12]

La parole et la propagation du prophète, que Dieu le bénisse, lui et les siens, sont loin de toute passion, lorsqu’elles sont liées à la source de la révélation : «  Et il ne prononce rien sous l'effet de la passion; ce n'est rien d'autre qu'une révélation inspirée ». 13[13] c’est l’un des secrets de l’efficacité de cette parole.

5. le recours à des arguments concordants et logiques et le rejet des choses fragiles, infondées et contraires aux mœurs et aux principes de l’humanité.

Le coran a étayé  ses versets d'arguments et de preuves et a appelé ses adeptes à discuter de la meilleure façon avec des mécréants. 14[14] Dans le noble coran, nous lisons : «  N'injuriez pas ceux qu'ils invoquent, en dehors d'Allah, car par agressivité, ils injurieraient Allah, dans leur ignorance. De même, Nous avons enjolivé (aux yeux) de chaque communauté sa propre action. Ensuite, c'est vers leur Seigneur que sera leur retour; et Il les informera de ce qu'ils œuvraient ». 15 [15] Le noble coran demande même aux mécréants d’apporter des preuves à leurs prétentions : «  Et ils ont dit : "Nul n'entrera au Paradis que Juifs ou Chrétiens". Voilà leurs chimères. - Dis : "Donnez votre preuve, si vous êtes véridiques". 16[16] « Cependant, Nous ferons sortir de chaque communauté un témoin, puis Nous dirons : "Apportez votre preuve décisive". Ils sauront alors que la Vérité est à Allah; et que ce qu'ils avaient inventé les a abandonnés ». 17[17]

6.  l’annonce de la bonne nouvelle et l’encouragement :

Le noble coran donne de nombreuses bonnes nouvelles pour inviter les gens à accepter l’Islam. «   Ceux qui dépensent leur biens dans le sentier d'Allah ressemblent à un grain d'où naissent sept épis, à cent grains l'épi. Car Allah multiplie la récompense à qui Il veut et la grâce d'Allah est immense, et Il est Omniscient ». 18[18] Ailleurs, pour encourager les gens à faire de bonnes œuvres et à accomplir la prière, Dieu dit : «  Ceux qui ont la foi, ont fait de bonnes œuvres, accompli la Salat et acquitté la Zakat, auront certes leur récompense auprès de leur Seigneur. Pas de crainte pour eux, et ils ne seront point affligés ». 19 [19]

7. Avertissement :

Le coran encourage les gens à faire de bonnes œuvres et les avertit contre de mauvaises œuvres. L’un des traits saillants de la guidance du prophète de l’islam consistait à mettre en garde les gens contre le fait de s’abandonner à des désirs charnels : «  Auparavant, en tant que guide pour les gens. Et Il a fait descendre le Discernement. Ceux qui ne croient pas aux Révélations d'Allah auront, certes, un dur châtiment! Et, Allah est Puissant, Détenteur du pouvoir de punir ». 20 [20]

8. Ne pas avoir peur de propager les enseignements religieux :

Le noble coran encourage les communicateurs véridiques qui ne craignent nul autre que Dieu dans la propagation de l’Islam et dit : «  Ceux qui communiquent les messages d'Allah, Le craignant et ne redoutaient nul autre qu'Allah. Et Allah suffit pour tenir le compte de tout ». 21[21] la prise en compte de ces points précis employés par des Leaders Infaillibles (bénis soient-ils), eut comme le résultat la propagation rapide de l’islam.



[1] La Sainte sourate 5, les versets 15 et 16.

[2] Tabari, Ibn Jarid, Tarikh-e Tabari, t.3, p. 88.

[3] La sainte sourate 2, le verset 44.

[4] L sainte sourate 61, le verset 2 ; tiré du Livre Qor’an va Tabliq ( le coran et la propgation), du Hojat ul-Islam Mohsen Qara’ati, Editions Darshaei Az Qor’an «  Leçons du coran ».

[5] Bihar al-Anwar, t. 5, p. 198.

[6] Koleini, Mohammad Ibn Yaqoub, Forou’e Kafi, t. 4, p. 466, Dar al-Kotob al-Islamiyah, Téhéran.

[7] Nourri Tabarassi, Haj Mirza Hussein, Mostardrak al-Wasa’el, t. 3, p. 363, Editions Islamiya, Téhéran.

[8] La sainte sourate 97, le verset 1.

[9] La sainte sourate 15, le verset 94.

[10] L’honorable Ayatollah Sobhani, Jafar, Fourou’ Abadiyat, t.1; p. 326; Editions Hadaf, 1981.

[11] La sainte sourate 96le verset 1.

[12] La sainte sourate 43n le verset 43.

[13] La sainte sourate 53, les versets 3 et 4.

[14] La sainte sourate 16, le verset 125 : « Par la sagesse et la bonne exhortation appelle (les gens) au sentier de ton Seigneur. Et discute avec eux de la meilleure façon. Car c'est ton Seigneur qui connaît le mieux celui qui s'égare de Son sentier et c'est Lui qui connaît le mieux ceux qui sont bien guidés ».

[15] La sainte sourate 6, le verset 108.

[16] La sainte sourate, 2, le verset 111.

[17] La sainte sourate 28, le verset 75.

[18] La sainte sourate 2, le verset 261.

[19] Idem, le verset 277.

[20] La sainte sourate 3, le verset 4.

[21] La sainte sourate 33, le verset 39. .

Q traductions dans d'autres langues
commentaires
nombre de commentaires 0
S'il vous plaît entrez la valeur
exemple : Yourname@YourDomane.ext
S'il vous plaît entrez la valeur
S'il vous plaît entrez la valeur

catégorie

Random questions

populaire