Recherche avancée
visiter
3795
Date de mise à jour: 2011/01/10
Condensé de la question
Pourquoi, le coran parle des animaux légendaires afin faire peur aux gens pour qu’ils s’acquittent de leurs obligations religieuses ?
Question
Pourquoi, le coran parle des animaux légendaires afin faire peur aux gens pour qu’ils s’acquittent de leurs obligations religieuses et qu’ils payent leur zakat et leur khoms (le cinquième) ?
Résumé de la réponse

1-     Le coran ne parle, même pas, dans un seul cas, des animaux légendaires pour faire peur aux gens.

2-     Ce qui est mentionné dans certains hadiths sur le châtiment prévu pour certains péchés, (comme par exemple le châtiment prévu pour les gens qui sont familiers au coran, mais qu’ils boivent du vin,  seront punis et châtiés, par des dragons à mille têtes1[1], n’ont rien à avoir avec le Khoms et la Zakât.

3-     Pour les scientifiques des sciences nouvelles et pour les savants religieux, la différence apparente  dans l’action et le résultat est un fait clair et évident. A titre d’exemple, du point de vue des sciences nouvelles, la terre se transforme, du fait des réactions chimiques en un fruit délicieux  et le fruit se transforme, à son tour dans le corps humain,  en le sang et d’autres matières alimentant les cellules constituant le cerveau et les os. Or, s’il quelqu’un se moque d’un scientifique des sciences nouvelles pour avoir fait une assimilation entre la terre et le sang, il fait preuve, en effet,  d’un maximum de son ignorance et son inintelligence. Les savants religieux estiment que, tout comme la terre qui se transforme en le sang et d’autres substances alimentant les cellules des organes humains, les actions de l’homme aussi peuvent entraîner des connaissances et des effets, comme des dragons à mille têtes. 2[2] Or, il vaut mieux de tenter d’étudier et de comprendre les sciences et les connaissances religieuses au lieu de les tourner en dérisoire.



[1] CF : Bihâr al-Anwar, tome 76, p. 146.

[2] Hassan Saqafi, “ l’Homme et la Pensée » emprunté du livre «  Itihad Aqel Be Ma’qoul » l’Ayatollah Hassan Zadeh Amoli, p. 51.

Q traductions dans d'autres langues
commentaires
S'il vous plaît entrez la valeur
exemple : Yourname@YourDomane.ext
S'il vous plaît entrez la valeur

catégorie

Random questions

populaire