Recherche avancée
visiter
470
Date de mise à jour: 2007/10/02
Condensé de la question
dans quel chapitre du saint coran se trouve le verset de la purification?
Question
Quel verset du Coran est le Verse de la purification?
Résumé de la réponse
Verset connu sous le nom ((verset de la purification)) est le verset 33 de la sourate 33 (Les factions) (Al-Ahzâb) «Certes, Dieu ne veut que vous débarrasser de toute souillure ô gens de la maison [du prophète], et vous purifier pleinement»
Dans ce verset, Allah, déclare sa volonté créatrice[1] de débarrasser un groupe de Person  qui s'appelle Ahl al-Bayt de toute souillure et leur purifier pleinement.
Ce verset est l'un des quelques versets qui ont de nombreuses traditions prophétiques sur les circonstances de leur révélation - plus de soixante-dix traditions - Cette tradition est rapportée par les sunnites et les chiites.
L'abondance de ces traditions prophétiques et leur sens concordent pour affirmer que les personnes visées par le terme " gens de la maison (Ahl-ul-Bayt)" sont les Membres de la Famille du Prophète, à savoir 'Alî, Fâtimah, al-Hassan et al-Hussayn.
Bien sur le verset se place entre deux contexte: celui qui le précède concerne les femmes du Prophète (pbsl) et celui qui vient après le concerne aussi. Mais  Les traditions prophétiques authentiques et reconnues et d’autre preuve soutiennent que les gens de la maison mentionnés dans ce verset ne concerne pas les épouses du prophète.
Ce l'ordre contradictoire des versets du Coran n’est pas le premier dans l'histoire du coran. Comme c'est arrivé dans le verset 3 du chapitre5( maedat) selon les commentateurs du coran.
 
 

[1] Il est bien connu que la volonté de Dieu le Très-Haut se manifeste de deux façons: D’une manière créatrice et d’une manière législative. La première manière est une volonté inchangeable et rien ne peut la modifier comme il est dit dans ce verset: "Quand il veut créer une chose, son ordre est seulement: soit et c’est". La seconde est celle qui se mêle avec la volonté du croyant et son ordre sur ses actions; et cette volonté est toujours en rapport avec ses ordres ou ses lois envers les croyants, comme la volonté créatrice est en rapport avec la création.
 
Réponse détaillée
Certains versets pour les fonctions spéciales ont été surnommés aux noms indépendants. Y compris le verset de la purification. La cause de sa nomination est que Dans ce verset, Allah, déclare sa volonté créatrice de débarrasser les Ahl al-Bayt de toute souillure et leur purifier pleinement.
 Quant aux circonstances de la révélation du verset, elles nous sont éclaircies par beaucoup de tradition  prophétique rapporte  chez les chiites et sounîtes .
Umm Salama, épouse du Prophète dit:
"C'est chez moi que fut descendu le verset de la purification. Le Prophète appela alors Fâtima, Ali, al-Hassan, et al-Hussein. Puis il les recouvrit avec un manteau, et dit: “Mon Dieu, ceux-là sont les Gens de ma Maison, et mes protégés; éloigne d'eux la souillure et purifie-les complètement!" [1]
Il est nécessaire de donner quelque détaille concernant le verset : 
1-le mot «Certes = Inama» est l'un des plus importants adverbes déterminants dans la langue arabe, il affirme et certifie l’expression après lui et contredit toutes les autres Par conséquent le sens du verset est clair, c.-à-d. il démontre deux choses :
a)-la volonté de Dieu uniquement pour la purification et la négation de sa volonté pour autre.
b)-seul  les gens de la maison  sont concernés par cette purification  et la négation de toute autre personne.[2]
2- nous voulons savoir quelle est la volonté  qui est employée dans ce noble verset (Dieu veut).Est-ce qu'il est possible que cette volonté soit législative? Non, s'elle était ainsi le sens de (Dieu veut) serait qu’Il veut les purifier et leurs éviter l’impureté selon leurs volontés et choix, dans ce cas le verset ne démontre pas leurs infaillibilités. Dans son essence, Dieu le Très Haut veut du bien à ses adorateurs, la purification, la justice, la vérité mais ces derniers ne l’obéissent pas. Sur ce, comme nous le soutenons dans ce contexte le verset ne prouve pas l’infaillibilité.
Et la volonté législative ne concorde pas avec l’adverbe précité (Inama = Certes) puisque c’est l’un de plus importants adverbes déterminatifs. Sans doute la volonté de purifier dans le sens législatif ne peut jamais être uniquement pour les gens de la maison. Si Dieu veut la purification de tous les croyants, il dit: "Dieu ne veut pas vous imposer quelque gêne, mais il veut vous purifier et combler ses bienfaits envers vous". Donc si nous nous basons sur ce sens là, cet adverbe n’a pas sa place dans le contexte et ne particularise pas les gens de la maison et n’exclus pas les autres, mais nous vous avons bien expliqué le rôle positif et négatif de l’adverbe. De ce qui précède nous déduisons que la volonté législative dans ce contexte est nulle et sans effet, et il nous reste seulement la volonté créatrice afin que le vrai sens de l’adverbe ou sa symbiose avec le contexte soit conforme.
3- Qui sont les gens de la maison?
Certains insistent pour dire que les  Ahl al-Bayt  dans le verset sont les épouses du prophète, la raison est que lavant et l’après du verset sont consacrés aux femmes du prophète doc  ca n'a pas de sens qu’il ne soit pas consacré a eux ?
De nombreux commentateurs sunnites et chiites  ont répondu à cette question et  la forme détaillée de cette réponse est expliquée dans les livres d’interprétation, mais en bref on doit répondre que :
Tout d'abord, dans le verset, le pronom (ankum) est masculin tandis que les épouses du Prophète sont des femmes. ce ne pas correctes d utiliser le pronom "ankum" a la place de "ankunna»qui est spécifiquement un pronom féminin, donc le pronom masculin désigne un groupe qui est masculin en raison du mâle dominant (ou tous des hommes) .
Deuxièmement, tels ordre des mots et des verset existe dans le coran, tels que la partie inférieure du verset 3 du chapitre 5(Maedat) situé au milieu des versets qui site des chose que la consommation est interdite, alors que cette partie parle du complément de la religion et le désespoir des mécréants de la religion divine.
Tabarsi dit: Ce n'est pas le seul verset du Coran ou  des versets ressemblés dans une sourate  qui parlent dune variété de sujets; le Coran est rempli de tels cas. En outre, de nombreux exemples de ces cas sont vus aussi dans la langue et poésie arabe.[3]
D'autre part parmi les soixante-dix récits  qui ont suivis ce verset chez les sunnites par la voix de (ummuSalameh, Aisha, Abou saiid Khadry, Ibn Abbas, Souban, waiilat ibn Asqa Abdullah bin Jaafar, Ali (AS), Hassan bin Ali (AS)) et chez les Shiites par la voix de (d'Ali (AS), Imam Sajjad (AS), Imam baiqir (AS), Imam Sadiq (AS) et de l'Imam Ridha (AS), ummu. Salmat, Abouzar, Abulayli, aboul aswadd douwalie, amrou boun maymoun ouwadi,saad boun abil waqas) il n'ya pas un seul récit qui dit que le verset fait parti des verset  révélés à-propos des  épouses du Prophète (saw), et Person parmi les  commentateurs na dit cela, même ceux qui attribuent le verset aux épouses du prophète comme arwa et akram n’ont pas dit que le verset fut révélé dans l'intervalle de ces versets.  [4]
Les Récits qui ont été abondamment cités  clarifient  les gens de la maison :
hakim Neyshabori (Imam sunnites) dans Moustadrak Shahiayn par Abdullah boun  Ja'far dit que ce hadith est autantique  après avoir mentionné la circonstance de la descente de ce verset. Dans saï mouslim, sounanoul Kobra de Baïhaqi, Tabari , Ibn kas sir et Souyouti dans  leur interprétations, Tirmizi dans son saï, Thawi  dans moushkil al ascar, Hay sámi dans  majmaou zawaid, Ahmed ibn Hanbali dans sounann , ont tous rapporte la circonstance de la révélation de cet verset par la voix de ummu  Salamat, wasilat, Oumar Ibn Abi Salamat, Aisha, que le Prophète (saw) a identifié le gens de la maison et Fatimat ,Ali , Hassan et Hussain (AS) avec lui recouvrit avec un manteau .[5]
Dans saï tirmizi , tafsiril souyouti par la voix de Abou Saïd Kadiri et dans moushkiloul ah sar de tahawi : Umm Salma ajoute : «J'ai alors levé le voile pour entrer avec eux, mais le Prophète l'a retiré de ma main en me disant : '"Tu es bien, là où tu es."»
Troisièmement, étant donné que le mot "RiJS dans le verset a été utilisé avec l’article de définition (alif wa lam)  qui signifie le genre de la souillure   donc le verset signifie que dieu a purifie pleinement de toute genre de souillure   cette purification totale égale  a l’infaillibilité divine[6] alors que personne n’accepte que les épouses du prophète son infaillible raison pour la quelle ce verset a été utilise pour prouver l’infaillibilité des imams[7]
Pour ces raisons les gens de la maison ne sont que ces cinq Pesons du manteau et le verset les concerne uniquement.
S’il vous plaît Pour plus d'informations sur la question  898 visitez : Ahl-ul-Bayt
 
 

[1]-Almyzan fi tafsiri  - al couraan, c. 16, p. 475.
[2] Idem, p. 462.
[3] Tabarsi, majmaou al- Bayan, c. 7, p. 560.
[4] Idem, p. 466.
[5] Le verset de la purification dans les  livres des deux écoles, Allameh Seyyed Morteza Asgari, p. 20-12.
[6] Almyzan fi tafsiri  - al couraan c. 16, p. 467.
[7] Idem,
Q traductions dans d'autres langues
commentaires
S'il vous plaît entrez la valeur
exemple : Yourname@YourDomane.ext
S'il vous plaît entrez la valeur

catégorie

Random questions

populaire