Recherche avancée
visiter
4035
Date de mise à jour: 2010/08/25
Condensé de la question
Que dites-vous de ceux qui se retirent de la société pour se livrer à la retraite spirituelle dans un coin tranquille ?
Question
Vivre dans la société minée par perversité à tous les niveaux s’avère particulièrement inquiétant avec le risque de se souiller des péchés. Que dites-vous alors si quelqu’un se retire de la société pour adorer Dieu dans un coin paisible ?
Résumé de la réponse

Il existe deux formes d’isolation ; l’isolation totale et définitive, l’isolation partielle et temporelle. Se retirer complètement et définitivement de la société présente un propblème quelque part :

1 – Ce comportement est contraire à la tradition et la volonté divine qui veulent que l’homme accède à la perfection en choisissant entre le bon et le mauvais chemin.

2 – Les religions divines sont contre le comportement qui consiste à se retirer de la société dans l’intention d’adorer Dieu loin des gens. Certains ont eu à adopter une telle attitude. Par contre, on n’a jamais vu les prophètes ou les successeurs se retirer entièrement de la société

3 – Quelles que soient les raison, ce genre de retraite n’est pas compatible avec les valeurs religieuses comme le respect des droits des croyants, la bienveillance envers le père et la mère, visiter les frères en religion, résoudre les problèmes des croyants, réconcilier les gens.

4 – On peut vivre dans la société et respecter en même temps les préceptes religieux. L’homme peut être en règle avec sa religion en restant au sein de la société où il peut redoubler d’efforts pour aider ses semblables même si les gens comme vous pensent que la société est remplie de perversité…

Selon l’islam, c’est dans ce contexte que les croyants comprennent mieux leur rôle dans l’assainissement de l’environnement social et les efforts qu’ils doivent fournir pour assister les gens.

Réponse détaillée

L’isolation ou la retraite spirituelle signifie se retirer de la société pour mener une vie solitaire dans un coin tranquille.[1]Elle a plusieurs formes :

1 – L’isolation totale et définitive.

2 – L’isolation partielle et temporelle.

La première forme d’isolation est interdite. Il n’y a aucun mal à s’isoler des gens pour adorer dieu juste pour un bout de temps. Tous les prophètes et les successeurs se sont livrés à des retraites spirituelles et se sont éloignés des gens au cours de leur vie afin d’adorer Dieu et s’entretenir avec Lui.[2] La première forme de retraite spirituelle est interdite pour des raisons suivantes :

1 – Persécutée par les tyrans, une minorité des suiveurs de Moïse (as) et de Jésus (as) fut obligée de se retirer de la société par craint pour leur vie et leur religion et pour mieux adorer leur Dieu.[3]croyant que cette attitude était louable, un groupe de musulmans avait adopté le même exemple et se retirant de la communauté pour adorer dieu. Le prophète (ç) l’interdit. Mais après sa mort, un groupe de musulmans nommés soufie commença à s’isoler de la communauté pour s’adonner aux rites et pratiques condamnées par les Ahl-ul-bayt (as).[4]

2 – Même si les prophètes et les successeurs ont passé un moment de leur vie loin des gens, cela ressemblait plutôt à une forme de préparation pour mieux recevoir la révélation afin de mieux le transmettre à la société. En tout cas aucun d’entre eux ne s’est définitivement retiré de la société. Ils ont toujours été là pour combattre les tyrans et partager les joies et les peines de la population.

3 – En ce qui concerne l’homme en particulier, la tradition et la volonté divine prévoient qu’il doit évoluer vers la perfection en choisissant entre le droit et le mauvais chemin. L’isolation est en quelque sorte une manière d’anéantir les facteurs d’épanouissement de la religion et d’éducation de l’âme.

4 – Le messager de Dieu (ç) déclare que l’émigration, le jihad, la prière, le jeûne, le hajj et la Oumra constituent les actes de retraite spirituelle auxquels sa communauté doit s’adonner.[5] Dans l’une de ses déclarations sur l’islam, l’imam Sadiq (as) laisse entendre : « L’isolation o la retraite spirituelle dans la savane en vue de s’éloigner de la communauté n’existe pas dans l’islam »[6]

5 – L’isolation et la solitude ne sont pas compatibles avec les valeurs religieuses comme respecter les droits des croyants, être bienveillant envers le père et la mère, rendre visite aux frères en religion, résoudre les problème des gens et les réconcilier, nourrir le croyant et lui vouloir du bien, s’occuper vivement des affaires des musulmans, consolider les liens de parenté…[7]

Enfin, il faut rappeler qu’il n’y a aucun mal à vivre en communauté et pratiquer sa religion en même temps. On peut atteindre les objectifs escomptés dans l’isolation et la retraite spirituelle sans s’éloigner de la société. Ne s’éloigne-t-on pas de la société parce qu’on veut atteindre les objectifs suivants : l’illumination et le rappel permanent de Dieu, la lecture du coran, dormir, parler et manger peu, avoir la sensation d’être en face de Dieu…[8] On peut parvenir à tout cela dans l’environnement social et préserver en même temps l’équilibre de la religion dans la société. Il suffit de savoir meubler son temps, veiller sur son âme et être sincère dans tout ce qu’on fait. En plus, être avec les gens et vivre en communauté n’engendre pas les problèmes qu’attire l’isolation. Bref, quelle que soit la situation, l’homme peut adorer Dieu et veiller sur lui-même.



[1] - Al ta’rifah, Sayyed Sharif Ali ibn Mohammad JArjâni, vol 19 page 173

[2] - Mi’râj ul sa’âda, page 569

[3] - Tafsir al mizan, vol 19, page 178

[4] - Mesbah ul hedâyah, page 115

[5] - Tafsir al mizan, vol 19, page 118

[6] - Ousoul Kafi, vol 1, kitab imâne wa koufr, bâb shara’ei, vol 1

[7] - Ousoul Kafi, kitab imâne wa koufr

[8] - L’alchimie du Bonheur, vol 1, page 454, Mesbah ul hedâyah, page 117; Awârif ma’aref, page 213 - 220

Q traductions dans d'autres langues
commentaires
nombre de commentaires 0
S'il vous plaît entrez la valeur
exemple : Yourname@YourDomane.ext
S'il vous plaît entrez la valeur
S'il vous plaît entrez la valeur

catégorie

Random questions

populaire