Recherche avancée
visiter
6886
Date de mise à jour: 2013/05/19
Condensé de la question
Présentez la tendance Tijanite et dite si cette fraction est sur la bonne voie ?
Question
Présentez la tendance Tijanite et dite si cette fraction est sur la bonne voie ?
Résumé de la réponse
Le fondateur de la secte Tijanite est un homme appelé Ahmad ibn Moktar ibn Hamd Sharif Tijani né en 1150 de l’année hégire en Algérie. C’était un suiveur de l’école sunnite. Après avoir rencontré quelques soufites, il adhéré à ce mouvement et rédigea divers livres. Finalement, il créa une nouvelle fraction et effectua beaucoup de voyages au Caire à Telsamane et au nord de l’Afrique en vue de  rependre sa secte. Il fit également le pèlerinage toujours dans le but de promouvoir la voie qu’il venait de créer. Il n’a pas fallu longtemps pour que cette secte connaisse beaucoup d’adhérents dans différents points du monde plus particulièrement en Afrique.
 
Réponse détaillée
Ahmad ibn Moktar ibn Hamd Sharif Tijani est le fondateur de la voie de Tijanite, il est né en 1150 de l’hégire en Algérie. Lui (qui fut sunnite) avait mémorisé le coran et les hadiths il a fait des études coraniques quand il était jeune et aussi des études de Tafsir, de hadiths, de Fiqh et d’Ousoul auprès de différents enseignants dans différents pays tels que L’Algérie, le Maroc et l’Egypte. Progressivement, il commença à s’initier au Soufisme après avoir rencontré quelques personnes de ce domaine. A la suite de cela, il rédigea un livre intitulé « notes et avis au sujet du sunnisme et du Soufisme » il a également rédigé un autre livre intitulé « commentaire du premier ouvrage juridique de Sheikh Khalil  surtout en ce qui concerne la jurisprudence Malikite «  il a aussi un livre intitulé « commentaire des versets coraniques et des hadiths », « les actes d’adoration pour l’ensemble des musulmans »
« Ensemble de Zikr et des incantations » (Hawrat pluriel de Wird) ». il créa une nouvelle voie et effectua plusieurs voyages en Egypte à Telsamane et au Nord de l’Afrique et a fait le pèlerinage en vue de promouvoir cette nouvelle idéologie. Après le décès de Sheikh Ahmad Tijani en l’an 1230 hégire lunaire, son fils devint son successeur et le guide de la secte conformément au testament de son père. Il se lança dans la propagation et à la promotion de leur idéologie dans le désert, Au soudan et bien d’autres régions de l’Afrique. Ainsi, il continua à accroitre le nombre des adeptes de cette secte. Cette voie dans l’ensemble s’est rependue à  l’Ouest du Soudan, au Sénégal et en Mauritanie grâce aux efforts de Sheikh Mohammad Al Hafiz ibn Moktar Habib l’un des premiers disciples de Sheikh Tijani. Les premiers efforts coordonnés pour rependre les enseignements de cette voie en Afrique noire et chez les Haoussa ont été entrepris par  Sheikh « Oumar Al Fouhti Tahl ». il rédigea un livre intitulé « Rimah » qui constitue les fondements de la Tijaniya auxquels il a apporté certaines modifications. En même temps, il a déclaré la guerre à la colonisation française. Durant les dernières décennies, les adeptes de cette secte se sont livrés aux activités dans une partie du Nord, Au Nord Ouest, à l’Ouest et en Afrique centrale. Dans certains pays tels que le Sénégal, un pourcentage élevé de la population suit la voie Tijanite et ils ont également beaucoup d’influence et de puissance. On rencontre de manière dispersée les adeptes de cette secte en Asie, en Europe, en Amérique et ils construits leurs sanctuaires dans certains pays. Cette diffusion  est plus remarquable au Ghana et se fait plus rapidement encore. Au Ghana, les Tijanite ont beaucoup de pouvoir. Et ils se livrent aux activités gnostiques spirituelles et consolident les liens de fraternité et d’unité avec d’autres religions. Ils ont une puissance économique remarquable et l’administration de la société islamique est e entre leur main. Dans toutes les provinces du Ghana, les imams des prières et  l’autorité de la communauté islamique son entre les mains de cette tendance.
Les suiveurs de voie s’adonnent aux actes d’adoration conformément aux enseignements de Sheikh Ahmad Tijani. Ils font des Zikr et des actes  de culte. Ils estiment que le rappel, le Zikr et le respect des dispositions islamiques pratiques constituent les fondements les plus importants pour adhérer à cette voie.
Les musulmans Tijanites ont développé un radicalisme particulier en ce qui concerne l’attachement d’une personne à l’autre. Ils considèrent tous leurs suiveurs comme les membres d’un même corps. En d’autres termes, attaquer une personne signifie attaquer carrément tout le groupe qui appartient à cette voie et c’est quelque chose de très important chez eux. Par ailleurs, les relations nationales et internationales entre les illustres et  importantes personnalités de cette secte et aussi le fait que ses suiveurs soient  éparpillés dans différents points du monde ont fait en sorte que lorsque les autres adeptes voyages dans n’importe quel coin du monde, ils peuvent facilement trouver leurs camarades Tijanites et entrer en relation avec lui.
L’un des aspects importants du culte de ce groupe et qui forme d’ailleurs le point essentiel de leur secte est le regroupement rapide qu’ils forment après l’accomplissement la prière obligatoire de Mangrib. Ils s’asseyent tous autour d’un morceau de tissu blanc et s’adonnent aux rappels et aux incantations. Et cet acte fondamental fait partie des enseignements que Sheikh Ahmad Tijani a légué à ses adeptes prétendant qu’il a reçu cela du messager de Dieu dans l’essange. Ce genre de Zikr qu’ils désignent par « Wird » comprend les Instingfar, les Salawat, la Sourate Fatiha, le Zikr De « Lahilaha illa lah », la lecture des versets coraniques que chaque membre a le devoir de faire individuellement ou en groupe après la prière. Dans la série hiérarchique de cette fraction islamique, on retrouve dans chaque ville et chaque province une personne appelé calife qui est le chef de la secte dans et a la responsabilité de s’occupe des gens qui sont sous son ordre.
La secte Tijanite jouit d’un important pouvoir au Ghana. Et cette influence provient de l’harmonisation qui existe entre cette voie, et l’identité africaine. En effet, dans cette, les rites et les coutumes africaines sont mélangés avec les rites religieux et les autres rites traditionnels populaires. Les leaders de cette secte ne montrent aucun radicalisme face à l’exécution des chansons, des tam-tams et parfois mêmes des danses africaines dans les cérémonies islamiques. C’est ce qui a fait en sorte que les peuples autochtones du Ghana se sentent un peu proches de cette voie. Les étudiants de cette secte apprennent l’arabe. Mais ni accorde pas trop d’importance. Ils utilisent la langue haoussa pour l’enseignement, la propagation et l’apprentissage.
Les Tijanites organisent deux cérémonies de commémoration de naissance :
La première est la cérémonie de la naissance du prophète (ç) et l’autre la cérémonie de la naissance du Sheikh Ahmad Tijani ou Sheikh Ibrahim Inyass ? Certes il y existe des groupes Wahhabites et entre les deux, il y a toujours les affrontements. En guise d’exemple, les Wahhabites pensent e particulier au sujet de l’anniversaire du prophète (ç) que ce genre de pratique n’a pas de preuve dans le coran. Raison pour laquelle ce genre de fête est considéré comme interdite. Mais, les suiveurs Tijanites estiment que leurs déclarations sont radicales et sont mensongères.
Les fondateurs et les leaders de la secte Tijanite se déclarent tous de la descendance des imams infaillibles Ahl-ul-bayt (as) ce qui fait que les Imams infaillibles occupent une place très importante dans leur confession.[1]
Dans ces écrits, nous avons essayé de présenter globalement l’une des tendances Soufites qui occupent une place importante au sein des populations actuelles. Cependant, pour étudier profondément les croyances de cette secte et les soumettre à la critique, il est nécessaire d’avoir plus d’information précise et de mener des recherches élargies sur le terrain.
 

[1] - Cet article est le résumé de la revue perspective des relations culturelles rédigé par Ali Reza avec le titre la secte Tijanite au Ghana. Numéro 2, Mordod, 1382 hégire solaire.
Q traductions dans d'autres langues
commentaires
nombre de commentaires 0
S'il vous plaît entrez la valeur
exemple : Yourname@YourDomane.ext
S'il vous plaît entrez la valeur
S'il vous plaît entrez la valeur

catégorie

Random questions

populaire